V comme… Vague de successions

Nous avions la charge du règlement d’une succession pour laquelle nous avions retrouvé 10 cousins et cousines dans les deux lignes. Un travail compliqué, mais que nous avons pu faire dans un délai de 8 mois.

Nous étions dans la phase de finalisation du dossier de revendications à remettre au notaire. Ce dossier comporte le tableau généalogique, les actes d’état civil et les pouvoirs des héritiers.

Malheureusement, l’un des héritiers est décédé après avoir signé le contrat de révélation et la procuration nous permettant de le représenter. Dans une telle situation, si le contrat garde toute sa valeur, la procuration n’est plus opérante. Cet héritier est dans le jargon juridique « un héritier décédé saisi de ses droits ». Comme il était en vie au moment du décès du défunt, la part successorale lui revient et donc, par le fait de son décès, revient à ces propres héritiers. Ce sont désormais ces héritiers qui doivent signer la procuration afin de permettre le règlement de la succession.

Un notaire a été désigné par ces héritiers, qui étaient les deux filles de « l’héritier décédé saisi de ses droits ». Cependant, le troisième enfant – leur frère – n’était plus en contact avec ses sœurs, lesquelles affirmaient qu’il était sans domicile fixe.

Le notaire avait rapidement entamé des démarches pour le retrouver.

Au bout de plusieurs mois, les deux notaires en charge des deux successions nous confirmaient ne pas avoir réussi à faire localiser le dernier héritier. Nous avons donc pris l’initiative de nous rapprocher directement des deux héritières et leurs avons proposé nos services. Si leur frère était réellement introuvable, voire peut-être même décédé sous X, il y existait la solution d’établir une attestation de vaine recherche, de demander à faire représenter cette personne et donc de régler les deux successions. Il n’était pas possible de rester dans une telle situation de blocage.

Mandatés par les deux héritières de « l’héritier décédé saisi de ses droits », nous avons débuté les recherches pour retrouver leur frère. Il apparaissait que cedernier avait eu une vie difficile : marié et père de quatre enfants, il avait été comptable pendant de longues années. Suite au décès de l’un de ses enfants, le couple avait divorcé, projetant cet homme dans une inexorable descente aux enfers : alcool, chômage, précarité l’avaient conduit à vivre dans la rue. Il ne vivait que grâce à une allocation sociale qu’il percevait en espèces sur un compte chèque postal.

Les différentes démarches administratives n’ayant pas abouti pour le localiser, nous avons commencé une véritable enquête de terrain. C’est ainsi que nous avons fait le tour de tous les cafés et bistrots autour de l’agence de la Poste à laquelle il se rendait pour percevoir son indemnité. C’est ainsi que nous avons trouvé des personnes qui le connaissaient, bien ou moins bien.

Nous avons appris qu’il vivait dans un hôtel de jour auquel nous nous sommes rendus avec un grand espoir, mais malheureusement qu’il était parti deux jours plus tôt. L’hôtelier était néanmoins en mesure de nous fournir quelques adresses auxquelles nous pourrions peut-être le trouver. L’une d’elles fut la bonne : le gérant de l’hôtel nous confirmait qu’il avait une chambre dans son établissement et que d’habitude il rentrait vers 17h avant de ressortir « faire un tour ». Il était 16h, nous avons donc attendu. Enfin, à son retour à 17h nous avons pu prendre contact avec ce malheureux ravagé par l’alcool et nous avons pu lui faire signer les documents nécessaires à la régularisation des deux successions.

Si les deux sœurs nous ont posé des questions sur leur frère, aucune n’a souhaité entrer en contact avec lui. Il y avait un passé entre eux dont personne ne voulait parler.

Nous avons eu de nombreux contacts avec l’héritier dans le cadre du règlement des successions. Il nous a parlé de ses trois filles qu’il regrettait de ne plus voir et rêvait de retrouver.

Ayant pris cet homme en amitié, nous avions convenu avec lui qu’une fois que les successions seraient régularisées, nous effectuerions les recherches pour retrouver ses enfants.

Il lui revenait une somme relativement importante qui lui permettait d’envisager l’achat d’un petit appartement et de pouvoir s’assumer financièrement. Cela coïncidait également avec la période où il commencerait à percevoir sa retraite.

Nous lui avons trouvé dans une succession, un petit appartement avec peu de travaux de rénovation. Nous lui avons trouvé un petit entrepreneur qui lui a fait les travaux pour un prix raisonnable. Et au mois juillet, il a enfin pu entrer « chez lui ». C’était une grande joie pour cet homme que la vie n’avait pas épargné. Nous n’avions pas complètement finalisé la succession et nous avons convenu de reprendre contact au mois de septembre afin de rechercher ses filles.

A la fin du mois d’août, nous avons été contactés par la police qui nous apprenait que notre protégé était décédé. Seules nos coordonnées avaient été retrouvées chez lui.

Nous avons donc dû rechercher les trois filles de cette personne, non plus pour un rapprochement familial, mais dans le cadre d’une troisième succession…

Si deux de ses enfants ne semblaient pas avoir d’état d’âme, la troisième disait avoir toujours gardé son père dans son cœur et depuis plusieurs années, avait même effectué des recherches afin de le retrouver. Nous lui avons expliqué qu’il aurait aimé reprendre contact avec elle et ses sœurs. Elle en a été très bouleversée, nous avons essayé de l’accompagner de notre mieux.

Nous avons finalisé le règlement des successions antérieures, ainsi que celle de leur père.

Comme quoi les dossiers de généalogie réservent parfois de surprenantes rencontres et histoires.

Jean-Luc BOIDE
Généalogiste successoral
Etude Généalogique des Pyramides
www.etudedespyramides-genealogiste.com

Publicités

2 commentaires sur “V comme… Vague de successions

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :